Comment ajouter la figure d’une constellation ?

Bonjour,
Je ne passe plus beaucoup de temps à maintenir ce blog alors pour découvrir mes nouvelles images, n’hésitez pas à visiter ma galerie sur Flickr :

https://www.flickr.com/photos/frank_tyrlik/

Voici un petit tuto rapide pour incorporer une image d’une constellation comme ci-dessous :
Mars_Saturne_Scorpion-2016061-with legendLa première chose est évidement d’avoir une photo avec une constellation ;o) Ci-dessous, j’ai pris une pose de 30s sur la constellation du Scorpion. Celle-ci abrite en ce moment Saturne et Mars. Je trouvais intéressant d’associer Mars et Antares. Pour la petite histoire, Mars s’appelle Ares (le Dieu de la Guerre, d’où sa couleur rouge sang) pour les Grecs. Ceux-ci avaient remarqués qu’une étoile ressemblait à Ares mais ne bougeait pas par rapport aux autres étoiles. Ils l’ont donc appelé « L’opposé d’Ares », soit Ante Ares, soit Antares. Voici donc l’image : Mars_Saturne_Scorpion-20160612-without legend

Il faut ensuite aller sur ce site pour récupérer les figures des constellations au format . png. Ce format a l’avantage de gérer le fond de transparence.

http://hubblesource.stsci.edu/sources/illustrations/constellations/

Une fois récupérée votre image, voici comment je procède (sous Photoshop):
1) je dépose cette image de la constellation au format. png sur ma photo de base (nouveau calque). Utilisez la flêche « Déplacement », cliquez sur l’image de la constellation et déplacer là sur l’onglet de votre image de base.

tuto-2
2) je fais une « symétrie horizontale » de cette image de constellation pour la mettre dans le bon sens
3) je la mets à l’échelle et je l’oriente angulairement par rapport à ma photo de base (Edition/transformation manuelle (raccourci CTRL+T)tuto-3
4) je passe en négatif cette image de constellation car je trouve que c’est plus sympa (bien cliquez sur le petit icône entouré en rouge pour ne passez en négatif QUE la figure de la constellation et pas toute l’image)

tuto-4
5) je règle l’opacité du calque de la figure afin de ne la voir que légèrement et conserver l’esthétique de l’image de base (à vous de voir, ici je suis à 5). Cliquez sur le calque de la figure pour faire cela (entouré en vert).

tuto-5
6) Pis c’est tout ! Après, on ajuste la luminosité, on peut rajouter une accentuation par ‘filtre/passe-haut » pour accenuter un peu le piqué des étoiles (avec modération). Sur cette photo, je rajoute aussi un léger effet « Akira Fuji » pour amplifier les couleurs.

Voici ci-dessous un autre exemple en jouant avec le même arbre :

Orion et son arbre - EOS760d - Samyang16mm_20160323-b

La comète CATALINA C/2013 US10

La comète Catalina n’est pas exceptionnelle mais elle a le mérite de venir nous saluer.
Visuellement, pas grand chose à voir…
En photographie, c’est déjà plus sympa. Sur cette image, on remarque les deux queues : la queue de gaz (très fine et opposée au soleil) et la queue de poussière (courbée qui suit sa trajectoire) :
catalina_EOS760d-Megrez72-20160116

Le 16 janvier, elle s’approchait de la galaxie M101. N’étant pas sûr de la météo lors de son passage au plus près, j’ai pris cette mosaïque pour au moins assurer la scène :
catalina_M101_EOS760d-Megrez72-20160116

Finalement, le 17, le ciel était nettement moins bon. Toutefois, une courte éclaircie m’a autorisé à prendre le rapprochement maximal entre Catalina et M101 :
Comet_CATALINA_20160117_EOS760d_Megrez72_5

Joli spectacle !

M78 et NGC2261

Encore une belle nuit ce 14 janvier 2016.
Il a fait assez froid et le ciel était plus humide que la veille. Peu importe, c’était une bonne occasion d’imager avec le C9.
Mon autoguidage n’est pas encore parfait donc j’utilise le réducteur 6.3 pour atténuer les défauts.
Pour commencer, M78. Une nébuleuse assez faible que je n’avais jamais tenté :
M78-20160114-eos350d-C9-red63

Puis une autre nébuleuse, beaucoup plus petite, que je n’avais jamais photographié :
NGC2261-20160114-eos350d-C9-red63

Belle soirée…

Tête de Cheval et quelques amas dans la Poupe

Enfin…
Enfin un peu de ciel dégagé ! Certes, humide avec toute la pluie que l’on a eu ces derniers jours, pas étonnant.
Mais il a fait beau !
J’ai téléchargé la dernière version de PHD Guiding et cela semble fonctionner encore mieux que les versions précédentes (heureusement).
J’ai tenté IC 434 en 22 poses de 5 minutes à 800 iso :
ic434-20160112-eos350d-megrez72_3

Puis direction la constellation de la Poupe que je visite rarement. L’occasion de se faire deux petits amas donc l’un contient une petit nébuleuse planétaire :
M46-M47-20160112-eos350d-megrez72_2

Les Géminides

Quel temps !
Je croyais cette soirée perdue vu le temps pourri de la journée et la quantité de nuages encore présents dans ce début de soirée.
Par dépit, je sors à tout hasard vers 22h pour voir si… Et surprise,quelques trouées ! Je reste un peu observer l’évolution de cette météo quand je commence à apercevoir de plus en plus de météores, ces fameuses Géminides. Je prends rapidement le fisheye 8mm et le Canon EOS760d que je pousse à 1600 iso.
2 heures seulement de ciel dégagé mais le spectacle était au rendez-vous. Superbe !
Par contre, de là à les avoir dans le champs de l’appareil, nettement plus délicat… Mais quelques unes sont tombées dans les mailles du filet :
Geminid-20151214_eos760d_samyang8mm

M37 du Cocher

Dans le but de comprendre tous les mystères de l’autoguidage avec PHD Guiding, j’ai décidé, malgré le brouillard tenace et de plus en plus épais, de me faire M37.
C’est un amas dans le Cocher qui est assez sympa à observer car le champ fourmille d’étoiles.
Et pour PHD Guiding, j’ai encore du mal à tout comprendre…
m37-eos350d_megrez72_20151212_3

Messier 38 dans le Cocher

Un objet que j’aime bien car le champ est sympa et riche en différents objets.
La nuit fut très humide mais dégagée. J’ai donc pointé ma lunette Megrez 72 et mon bon vieux Canon EOS 350d défiltré sur cette zone.
Malheureusement, gros problème d’autoguidage. Grosse dérive en DEC sans savoir pourquoi.
Problème à creuser…
m38_eos350d_megrez72_20151208

M52 et Bubble Nebula

Nuit très humide ce 8 novembre 2015. Je tente quand même M52 et ses compagnes car il me tarde de refaire quelques images.
Le sèche-cheveux a bien fonctionné pour enlever l’humidité sur la Megrez ainsi que sur la lunette guide. Par moment, la DMK41 perdait l’étoile guide à cause de l’humidité sur la lentille de la lunette, du coup, quelques soucis de guidage avec PHD Guiding.
J’ai quand même gardé une vingtaine d’images pour compositer l’image ci-dessous :
m52-ngc7635_eos350d_megrez72_20151108
Vivement une prochaine belle nuit !