Premier test de la Skywatcher Travel mount

J’ai acheté cette monture afin de pouvoir l’apporter avec moi en vacances, sans que cela prenne une place exagérée. Le prix est plus raisonnable que d’autres montures du même type (iOptron etc). L’autre avantage est aussi que l’on peut compléter cette monture au fur et à mesure de ces besoins.Dans mon cas, j’ai pris uniquement la monture et l’éclairage du viseur. Je complèterais ce kit plus tard.

Je n’ai pas acheté l’embase pour la mise en station afin de limiter le coût dans un premier temps. Finalement, je pense l’acheter plus tard car c’est quand plus pratique et plus précis que la rotule photo de mon trépied.

L’alimentation est réalisée avec 4 piles 1.5v. J’ai pris des images durant 4 nuits et elles sont toujours bonnes. J’ai un trépied photo assez rigide qui supporte sans problème la monture et l’APN (Canon EOS 350d + objectif 18/135 ou télé 70/300). Pour alimenter mon APN, j’ai bricolé un convertisseur 12/8.1v et j’utilise donc un pack de piles (alimentation de ma monture GP 12v).

Concernant la monture, le bouton rotatif sur le côté permet de sélectionner plusieurs modes de vitesse mais à ce jour, je n’ai testé que le mode sidéral.
Le verrouillage via la collerette noir fonctionne bien et simple à manipuler.
Par contre, le capot des piles n’est pas facile à retirer (trop neuf peut-être).
Le viseur polaire est à régler, comme beaucoup de monture. C’est simple mais il faut prendre son temps. Dans mon cas, je n’ai pas eu le temps de le faire avant de partir en vacances, je me suis donc servir de la polaire et de Kochab, ce qui suffit pour un objectif grand angle.

Sur le terrain, après une mise en station rapide, j’ai énormément apprécié la simplicité de mise en œuvre. On vise la polaire, on choisi sa cible et on lance les poses. Quel bonheur de ne pas avoir un pc portable et tout le bazar d’autoguidage. Quel bonheur aussi d’avoir le silence, contrairement à d’autres montures plus lourdes (EQ6 par exemple). C’est très plaisant de pouvoir prendre des images du ciel sans se prendre la tête.
L’éclairage des boutons de la monture est discret et suffisant.

J’ai testé différentes focales et j’ai put prendre des images au téléobjectif de 200mm avec 5 minutes poses, ce qui est assez impressionnant.

Mais mon but est surtout des grands champs.

Voici quelques exemples :

Et quelques images avec une focale plus serrée :


Toutes mes images sont ici : FLICKR

On peut aussi lancer des poses directement avec la monture mais les plages de temps sont pré-établis. A tester.
Pour conclure, très très content de cette monture ;op
Facile à transporter, facile à utiliser, pas gourmande en énergie, idéal pour se rapporter de beaux souvenirs de vacances…

23 réflexions au sujet de « Premier test de la Skywatcher Travel mount »

  1. Bonjour, article bien complet, je cherchais justement des infos sur cette monture, je suis ravis d’avoir trouvé votre test.
    Je pense donc sauter le pas dans pas longtemps ^^
    A votre avis, avis quelle focale maxi utiliser en photo?
    Merci à vous.

    • Bonjour,
      J’ai testé jusqu’à 200mm de focale et 5 minutes de pose, pas de souci. Mais ce n’était qu’un essai.
      Maintenant, mes différentes images sont avec des focales inférieures à 100mm. Et là, absolument aucun problème. Je pense que c’est une monture idéale pour les grands champs. A partir d’une certaine focale (> 200m je pense), l’autoguidage devient inévitable. Cette monture a un port d’autoguidage mais je n’ai pas testé. Mon but étant de voyager léger, sans PC, je ne veux pas me lancer dans l’autoguidage avec cette monture.

      • Merci pour ces précisions, pour ma part ce n’est pas pour voyager, juste trouver un système pas top cher qui me permettrais de faire de l’astrophoto juste avec mon reflex, et pourquoi pas tenter mon 1400-400 avec pour voir le résultat (certes sans comparer avec une lunette bien sur)

        • Par contre, ne faites pas comme moi. Achetez l’embase avec… J’ai voulu économiser quelques euros mais je vais certainement l’acheter rapidement car sinon, la mise en station n’est pas aisée avec une simple rotule.

  2. Bonjour,
    Super article bien complet.
    Je me demandais, après plusieurs mois d’utilisation votre ressenti est il toujours le même concernant cette petite monture ?
    Pensez vous ou avez vous déjà testé des photos avec de longues focales ? Je possède un samyang a miroir de 800 mm pendez vous qu’il soit possible de lancer des poses de 30 à 45 secondes avec un bon suivi ? (Bien que je sache parfaitement que cette monture est plus adapté au grand champ évidemment)
    Merci beaucoup pour votre aide

    • Bonjour,
      Je suis toujours très content de cette petite monture. Un de mes amis du club astro en a acheté une aussi et en est pleinement satisfait.
      Par contre, 800mm, ça commence à faire beaucoup. Personnellement, j’ai poussé à 200mm avec des poses de 5 minutes et je n’ai pas eu de souci. Mais 800mm, ça commence à faire, je doute un peu.
      Peut-être devriez-vous contacter un revendeur ?
      Cette monture a aussi un port d’autoguidage alors pourquoi pas.
      Mais dans ce cas, cela vous oblige a avoir un deuxième instrument en parallèle, un PC portable et une caméra.
      Je trouve que l’on perd l’intérêt de la monture de voyage…
      Frank

      • Merci pour votre retour
        Je pense me faire plaisir avec, une dernière question, le fait qu’il n’y ai pas de GoTo pose t’il probleme pour la recherche des objets ?

        • Le GOTO ne vas pas vous apporter grand chose sur cette monture vu qu’elle est faite pour du grand champ. Le but est de connaître au moins ces constellations ;op
          Sinon, ce qui marche pas mal, c’est de mettre sur cette monture un téléphone avec une appli type Android avec une carte du ciel (je vous conseille la Cosmos Celestron Navigation). Vous calez votre téléphone avec la monture sur une étoile de référence et vous vous servez ensuite du téléphone comme Goto.
          Si vraiment vous voulez un Goto…

      • Merci pour votre réponse

        Je pense essayer avec l’autoguidage, que je pourrais tenter avec un 300 mm et une cam (en effet on perd un peu en portabilité mais c’est toujours mieux qu’avec une EQ6 :) )

        Après bien évidemment j’ai conscience que la monture est plus faite pour le grand champ.

        J’ai contacté le revendeur si jamais cela vous intéresse je pourrais vous faire un retour.

        Olivier

  3. Bonsoir,
    Ce petit système de poursuite me paraît pas mal.
    Une petite question. as tu pris le système en L avec le contrepoids pour y monter ton APN ?
    Et si non, n’y a t il pas un déséquilibre important avec un APN et un objectif, au bout d’une rotule et suivant les visées ?
    Merci pour ton essai très bien fait.

    • Bonsoir,
      Non, j’ai une rotule MANFROTTO « rotule ball 496RC2 avec plateau rapide RC2″ qui était avec mon trépied et donc que je visse sur la monture, sans contre-poids.
      J’ai fait des essais avec mon téléobjectif Sigma APO DG 70/300 et je n’ai pas vu de dérive. L’ensemble n’est pas très lourd et la capacité de charge de la monture reste quand même (pour son gabarit) assez élevée.
      Maintenant, j’utilise plus souvent mon 18/135mm. J’ai un collègue qui du club qui a acheté cette monture suite à mon achat et l’utilise avec l’objectif 70/300 SIGMA DG sans contre poids mais avec le système en L.
      Je pense que le contre-poids devient utile quand on met une petite lunette WO ou Megrez avec une focale courte mais un diamètre d’objectif sup. à 60mm. Le déséquilibre est alors plus conséquent.
      Frank

  4. Super,
    car j’ai un Nikon D7000 (DX), grippé et je voulais effectivement travailler avec mon 14-24 (ouvert en max à F4. J’ai aussi d’ailleurs un Sigma apo DG 70-300. Qui me permettrai alors de travailler avec de plus longues focales.
    Où trouve t on ce matériel en Europe au mailleur prix/sérieux ?
    Déjà va falloir convaincre le ministre des finances.
    J’ai trouvé cette monture en cherchant sur le web des plans des monture Poncet motorisées. J’avais vu ça sur ciel et espace, il y a pas mal d’année. Bon c’est sur que c’est pas le même tarif…
    Merci

  5. Bonsoir,
    J’ai essayé ce soir une pause avec le 12-24 mm. Je pensais être à 12 (equiv 18).
    mais j’étais à 22 et même à 22, une pause de 15 s me laisse un petit filé…
    Demain soir cela devrait être couvert, mais dès que possible je ferai un essai à 12.
    En revanche bonjour la couleur jaune orangée. Merci la mairie d’avoir mis des éclairages public qui inondent le ciel…grrrr

    • Bonjour,
      Bizarre ce manque de suivi, surtout à 22mm de focale en 15s.
      Plusieurs point à vérifier :
      1) le choix de la bonne vitesse (sidérale)
      2) le sens de rotation (hémisphère nord)
      3) la mise en station. Sur ce dernier point, à 22mm de focale, elle n’a pas besoin d’être super précise. A mon avis, en centrant la polaire dans le centre du réticule, cela suffit.
      Sinon, pour un peu plus de précision, il suffit d’utiliser la méthode avec Kochab.
      Pour l’éclairage, surtout à 22mm, c’est sûr que vous allez vite être embêté. D’où l’intérêt de cette monture dite de voyage afin de se déplacer pour trouver un bon site…

  6. Pardon, je n’ai pas précisé, mais c’est sans monture équatoriale. Sur le pied en statique. Je voulais vérifier le temps limite sans entrainement…
    Non, je n’ai pas encore convaincu le ministre des finances … lol

    • Ha ok, je comprends mieux.
      Voici un extrait de ce que j’ai écris dans cet article :http://www.astroshop.de/fr/astro-blog/conseils-pour-astronomes-debutants/c,9149
      La focale de l’objectif déterminera le temps de pose maxi que vous pourrez faire sans monture motorisée, si vous voulez conserver des étoiles ponctuelles. Il existe une formule (très) simplifiée pour estimer le temps de pose limite en fonction de la focale de votre objectif :
      Temps de pose max environ = 500 / (focale objectif x 1.6).
      1,6 est valable pour un Canon, utilisez 1.5 pour un Nikon ou Sony.
      Par exemple, pour un objectif de 18mm, vous pourrez poser 500/(18×1.6) = 17 secondes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>