Galerie comètaire

Les comètes. Beaucoup d’entre-elles ne sont pas visibles à l’œil nu et seul un télescope ou une photo permet de les apprécier à leur juste valeur.

Heureusement, de temps en temps, certaines comètes nous offrent un joli spectacle. Ce fut le cas pour Yakutake, Holmes etc. La comète Ison nous promettait un spectacle grandiose. Malheureusement, son éclat a chuté et elle risque de se fragmenter lors de son passage près du soleil, mais elle n’a peut-être pas dit son dernier mot.

Pour prendre des images de comètes, deux solutions.

Pour rappel, les comètes ont une trajectoire apparente différente de celle des étoiles.

Soit la comète est suffisamment spectaculaire et on peut se permettre de prendre des poses courtes. Dans ce cas, pas besoin de suivi avec la monture (on ne compense pas la rotation de la Terre qui ferait un bougé sur l’image). Un objectif ouvert au maximum et une sensibilité bien dosée permettra de garder un joli souvenir. Il faut penser à mettre un joli avant plan pour mettre en valeur l’image.

Soit la comète est peu lumineuse. Dans ce cas, la pose longue s’impose et donc le suivi avec. On effectue alors plusieurs clichés de la comète. Au traitement, deux choix. Soit on met en évidence le mouvement de la comète (les étoiles seront ponctuelles et la comète sous la forme d’une trainée, peu esthétique à mon goût), soit on centre toutes les images par rapport au noyau de la comète. Dans ce cas, les étoiles feront un filé mais la comète aura beaucoup plus de détails. C’est ce que je fais la plupart du temps. Certains logiciels permettent d’avoir la comète et étoiles fixes mais je trouve que l’information sur la comète a tendance a disparaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>